GAF

La Gymnastique Artistique Féminine

La gymnastique artistique féminine se pratique sur quatre appareils (quatre agrès) : le sol, la table de saut (le saut), les barres asymétriques et la poutre.

 

 

Le sol 

Les mouvements au sol s’effectuent sur un praticable de douze mètre sur douze.

Chaque gymnaste réalise sur un fond musical un programme alternant des passages rythmés et acrobatiques (trois ou quatre diagonales que a gymnaste trace en aller et parfois en retour), et des temps plus gracieux et chorégraphiques où l’expression et l’émotion sont au rendez-vous.

Individualité, originalité, maturité, maitrise et une exécution artistique sont nécessaires pour obtenir une bonne note.

La table de saut 

La table de saut est venue remplacer le cheval de saut il y a quelques années …

Cette substitution est censée apporter un plus grand confort et une plus grande sécurité aux gymnastes.

D’une hauteur allant de 1 mètre à 1,25 mètre selon l’âge, la table de saut est située au bout d’une piste d’élan.

La gymnaste prend son impulsion sur un tremplin afin d’effectuer un saut avec pose des mains sur la table de saut, pour atterrir sur un tapis de réception. Elle peut aussi si elle le désire effectuer un élément préparatoire (une rondade) avant le tremplin.

Le saut est l’agrès où le passage est le plus rapide. Tout se passe en quelques secondes!

Les barres asymétriques

Les deux barres, placées à des hauteurs différentes, vont permettre à la gymnaste d’effectuer des mouvements balancés.

Agrès aérien, les barres asymétriques demandent force, précision, concentration et courage.

La gymnaste, sans temps d’arrêt, évolue sur les deux barres dans les deux directions (en avant et en arrière), au-dessus, entre et au-dessous des barres.

Elle alterne des phases d’appui et de suspension, des salti, des changements de face et de prises, et des grands tours. La sortie est une combinaison de rotations, avant, arrière ou longitudinale.

La gymnaste ne peut enchaîner plus de 4 figures à la même barre.

Les enchaînements aux barres asymétriques comportent au minimum 10 éléments en suspension, en appui ou en libre.

La poutre

La poutre est une bande de dix centimètres de large sur cinq mètres de long.

Cet exercice associe acrobaties, souplesse, équilibre, rythme, expression, précision et concentration.

La gymnaste doit effectuer un mouvement en utilisant toute la longueur de la poutre. Elle alterne sauts, mouvements acrobatiques et équilibres selon un déroulement chorégraphique sur environ 5 longueurs.

Cet appareil est très redouté et les chutes sont fréquentes.

Les séries d’éléments acrobatiques avec sortie sont très spectaculaires.